Le pouvoir à tout prix?

Jeff Plante l’a très bien résumé avec cette petite phrase : ‎ »Quand le parti disqualifie lui-même ce qui devrait être sa clientèle naturelle, il ne représente plus rien. »

 J’écoutais ce matin cette entrevue de Jeff Fillion avec Frédéric Têtu et j’étais quelque peu vexé par la théorie que la droite est désorganisée alors qu’elle n’a jamais été aussi forte et présente au Québec mais, aussi avec le fait qu’il faut absolument piétiner ses convictions et se prostituer au centre pour qu’un jour un parti avec des idées plus réformatrices puisse espérer accéder au pouvoir.

 L’ADQ a usé à la corde la stratégie d’être plus au centre en tentant d’assouplir ses positions et ainsi mieux plaire à la masse et c’est d’ailleurs cette façon de faire qui leur a perdu le statut d’opposition officielle car, tous ceux avec de réelles convictions de droites les ont laissé tomber. Depuis, ils exercent des stratégies de girouettes à temps plein et ils ne montent pas dans les sondages car ils n’ont toujours pas reconquis ceux qui comme moi, les ont abandonnés. Aujourd’hui, il ne reste que des « faux » prêts à se prostituer politiquement pour accéder au pouvoir allant jusqu’à s’associer à un mouvement gauchiste socialiste pour y arriver. Gérard Deltell aura causé la perte de l’ADQ et de biens des années d’efforts investit par des militants pour la progression de la liberté au Québec et ce, simplement pour faire avancer sa propre carrière et son propre agenda politique.  Il faut avoir le courage de ses convictions et travailler à faire gagner en popularité les idées de la droite et non essayer d’adapter ses convictions au vote populaire.

 Est-ce qu’un nouveau parti de droite gagnerait les prochaines élections? C’est bien sûr que non. Est-ce qu’il pourrait, en étant fidèle à ses idées, gagner en popularité avec le temps? Je suis convaincu que oui. Le but, c’est d’arriver un jour à mettre en place une réelle réingénierie de l’État, pas d’accéder au pouvoir à tout prix. Il s’agit d’avoir des gens forts et authentiques (comme Adrien Pouliot) qui mettront sur pied un programme structuré. Je suis contre la fusion et l’ADQ vient de perdre mon intérêt  pour de bon! Je m’associerai avec plaisir à tout nouveau parti qui mettra en place de réelles politiques de libertés et de responsabilités individuelles… en espérant que ce jour viendra!

Soyez sympa! Partagez!