Réglementation de l’arrondissement Sud-Ouest vers le développement durable

NDLR: Cet article ne concorde pas exactement avec le style du journal, mais nous l’avons publié tout de même afin de stimuler le débat sur ce sujet. Vos commentaires sont les bienvenus.

Par Noémie L.

L’arrondissement Sud-Ouest de la ville de Montréal apporte des modifications à ses mesures d’urbanisme. En effet, les toitures vertes ou blanches, restriction de l’aménagement des stationnements, et l’utilisation de pavage qui favorise le drainage des pluies sont encours depuis la dernière année.

Depuis, plus d’un an ces changements dans la résolution d’un écoquartier se sont faits sous l’administration du maire Benoit Dorvais. L’objectif était d’implanter des normes de développement durable. Dans l’ensemble ces changements : un taux de verdissement de 20% pour les nouveaux projets immobiliers et obligeront les propriétaires qui referont leur toiture dans le futur de contrer les îlots de chaleur urbaine. Les îlots de chaleur sont un phénomène dû à des élévations de température localisées. Ces différences de température sont relevées selon différents facteurs comme la nature du l’occupation du sol, le relief et l’exposition. Ainsi, contrer cet effet surtout enregistré dans les milieux urbains est important.

Il y a également une nouvelle réglementation concernant le stationnement, celui-ci doit être à l’intérieur lorsque le terrain comporte ou doit comporter quatre unités de stationnement à l’intérieur d’un rayon de 500 mètres ou moins d’un accès de métro. Dans le quartier de l’arrondissement Sud-Ouest on compte 40% des ménages sans véhicules et 50% des déplacements se font grâce au service de la STM. Le transport collectif est grandement utilisé dans la ville. De plus, des efforts sont mis en place afin d’encourager la construction de stationnement pour vélo.

Dans la même lignée d’un quartier écoresponsable

À ce même effet, il est intéressant de souligner l’initiative de la ville de Victoriaville qui entreprend également des démarches afin de transformer la ville en écoquartier. C’est en début de 2011, la ville fit le lancement de son programme «Victoriaville – Habitation durable». Ainsi, lancer un nouveau programme afin de soutenir les initiatives vertes. Les propriétaires de maisons déjà construites pourront également avoir accès à une aide financière pour leur futur projet de rénovation.

Le programme de subventions permet d’encourager la construction de maison verte et durable pour l’environnement. L’application et la demande de subvention se font en quelques étapes du permis de construction à une attestation officielle de la ville. Cette action est concrète et à des répercussions positives sur la ville ainsi que la collectivité. Les entrepreneurs locaux sont fortement encouragés à participer dans le but de contribuer activement au développement durable de la ville.

 

Soyez sympa! Partagez!