Enfin un budget conservateur

Par Simon Leduc

Le ministre des Finances du Canada a présenté le véritable premier budget typiquement conservateur. Jim Flaherty a annoncé des coupures budgétaires de 5.2 milliards de dollars sur trois ans. Ces compressions vont permettre au gouvernement de revenir à l’équilibre budgétaire dès 2015. Est-ce un exercice budgétaire responsable? Allons voir cela de plus prêt.

Enfin des coupures :

C’est un moment historique pour le Canada. Le temps des budgets irresponsables et dépensiers est bel et bien résolu. Pour la première fois depuis des décennies, le gouvernement fédéral a présenté aux Canadiens un véritable budget conservateur. Contrairement à Jean Charest, Stephen Harper a le courage de couper dans ses dépenses. Le gouvernement va couper 5.2 milliards de dollars afin de revenir à l’équilibre budgétaire le plus vite possible. C’est une position responsable de la part du gouvernement canadien. Radio-Canada va voir son budget sabré de 10%. En tout cas, on n’a pas fini d’entendre les gauchistes radios-canadiens pleurnicher. Qu’on le veuille ou non, ces coupures sont nécessaires et le retour à l’équilibre budgétaire est primordial pour la santé économique du pays.

Le premier ministre respecte les provinces :

Dans les années 90, le gouvernement libéral de Jean Chrétien a effectué des coupures draconiennes dans les transferts aux provinces. Les libéraux avaient pelletés leurs problèmes budgétaires dans la cour de ses collègues provinciaux. C’est normal, le PLC n’a jamais respecté ceux-ci. Dans ce domaine, le gouvernement Harper tient parole. Tel que promis, il ne va pas sabrer dans les transferts aux provinces. En tout cas, Stephen Harper vient d’enlever des munitions aux séparatistes. Ceux-ci ne pourront pas dire que ce budget est néfaste pour la Belle province. Les conservateurs font des compressions dans leurs champs de compétence au lieu de s’attaquer aux provinces.

La domination de la philosophie dépensière et irresponsable sur le gouvernement fédéral est bel et bien terminée. C’est rafraichissant de voir un gouvernement qui a le courage de ses convictions. Dorénavant, le contrôle des dépenses et l’atteinte de l’équilibre budgétaire seront la norme à Ottawa. Jim Flaherty a présenté son premier véritable budget conservateur. En tout cas, c’est de bon augure pour les prochaines années.

Soyez sympa! Partagez!

Une réflexion au sujet de « Enfin un budget conservateur »

Les commentaires sont fermés.