Pas assez pour finir de payer l’hypothèque

Par Noémie Ladouceur

La moitié des boomers doivent concilier leur remboursement hypothécaire avec l’épargne retraite. Selon statistiques Canada, la population des baby-boomers représente 30% de la population québécoise. Ce sondage fut relevé à l’automne dernier par la Banque CIBC, 75% des Canadiens âgés de 45 à 64 ans sont endettés.

 Une dette négligée?

 Cette situation précaire pour certains des boomers les oblige à envisager de repousser la retraite de quelques années. Dans l’ensemble, ils sont pris dans un dilemme soit prendre des vacances, ou rembourser les dettes récurrentes. Une majorité opte pour les multiples vacances, un train de vie qu’ils désirent également conserver lors de la retraite. En parallèle, le gouvernement déposa en avril le projet de loi C-38 qui repoussera la période de retraite de 65 à 67 ans.

 On note que les boomers ont différentes dettes, toutefois, la plus grosse dette négligée reste le paiement du prêt hypothécaire. Ainsi, il y a la marge de crédit, la carte de crédit comparativement aux prêts hypothécaires qui détiennent un taux légèrement plus élevé dans certaines situations, ne fait que croître sur un plus long terme la dette.

 Discuter avec un conseiller financier

Source de l'image: unebanque.netIl est possible de redresser cette situation financière précaire. En effet, selon les conseils d’expert de services financiers. En effet, il existe des ressources afin de réévaluer les emprunts faits afin de mettre en place une meilleure stratégie de remboursement. À titre d’exemple, il est possible de convertir ou consolider certaines dettes afin de diminuer les différents taux payés aux institutions. Ainsi, avec un peu d’effort, il est possible de faire diminuer plus rapidement sa dette.

 Il faut miser sur des stratégies de remboursement simple lorsque l’on approche de la retraite, comme des remboursements du capital de leur prêt hypothécaire ou la mise en place d’un budget qui leur permettra de garder un bon cap sur leurs dettes et épargnes. D’autre part, on note les répercussions et l’ajustement des banques. En effet, en mai dernier, la Banque CIBC diminua son taux d’intérêt hypothécaire sur un prêt à taux fixe sur 5 ans.

 Ainsi, ceux qui considèrent la revente de leur propriété afin de faire une nouvelle acquisition immobilière. Il y a plusieurs considérations ainsi que calculs financiers à faire avant d’entreprendre les démarches. En effet, consulter une agence de prêts hypothécaires qui vous aidera à faire les calculs de vos avoirs, ainsi que les taux hypothécaires disponibles dans le but de savoir si vous aurez des mensualités que vous pouvez endosser.

Soyez sympa! Partagez!