Prudence chez les épargnants au Québec

Par Noémie L.

 

Selon une nouvelle étude de l’indice de confiance des épargnants de Financière Manuvie, il y eu un recul de la confiance des épargnants, cet indice augmenta également lors du dernier trimestre. Il semblerait que l’enthousiasme a diminué auprès des épargnants a l’égard de l’ensemble des instruments de placement excepté le marché boursier.

En fonction des résultats de la fin 2011, le nombre de Canadiens qui estiment le bon moment pour investir dans les instruments d’épargne a diminué. Les fonds communs demeurent relativement stables au courant des dernières périodes. D’autre part, la confiance pour les comptes d’épargne CELI reste très élevée, et le REER et le REEE et les fonds distincts chutent.

À la nouvelle des bonnes perceptions des Québécois, pour les comptes libres d’impôt. On note l’entrée de nouveau produit sur le marché tel que le compte d’épargne à intérêt élevé compte suisse. Ce nouveau produit est le compte CELI 100% québécois offert par La Capitale.

L’instabilité économique en Europe pourrait indiquer la prudence des Québécois concernant leurs placements. En effet, les problèmes économiques mondiaux continueront d’influencer la confiance dans les marchés financiers.

La retraite chez les aînés et les jeunes

Épargne lors de la vie adulteLe départ a la retraite des boomers modifiera éventuellement l’économie du Canada, créant un impact qui sera surtout ressenti par le groupe d’âge des 18 à 29 ans, soit la génération y. Cette génération se voit très préoccupée par les futurs besoins de leur aînée. En effet, les boomers qui vivront de plus en plus longtemps et vieux demanderont énormément en termes d’infrastructure de santé.

Le sondage questionnait également les Canadiens sur leurs objectifs de retraite, les Canadiens perçoivent la retraite comment une période de survie financière. La retraite ne semble plus être perçue comme une période d’épanouissement personnel, jouissance de la liberté et style de vie associé.

Il est démontré dans le sondage qu’il y a 13% des jeunes canadiens qui choisissent le Régimes des pensions du Canada et le Régime des rentes du Québec comme source de fond pour leur retraite. Ceci est du au fait que les jeunes ne sont pas très susceptibles d’avoie des mécanismes d’épargne avec des outils au début de leur vie adulte.

Soyez sympa! Partagez!