Les pleutres

 

Par Philippe David

Le budget a été déposé et sans surprise, le PQ a augmenté les impôts des contribuables gagnant plus de $100 000, rendu la taxe santé progressive,  augmenté les taxes sur le tabac et l’alcool, ainsi que dégelé les tarifs d’électricité. On distribue toutes sortes de bonbons. Les frais de scolarité et de garderies restent gelés, aucune coupure sérieuse dans la bureaucratie ou dans le BS corporatif. En fait, je me demande comment Nicolas Marceau arrive à dire qu’ils atteignent l’équilibre budgétaire en gardant son sérieux. Quand mon budget est équilibré, ma dette ne continue pas à grimper, alors comment se fait-il que malgré un transfert de 1,5 milliard du fonds des générations à la dette, celle-ci bondit quand même de $10 milliards et continue de croitre à $265 la seconde? C’est quand même prendre les gens pour des cons que d’essayer de leur passer un tel sapin avec de la comptabilité créative.

Nicolas Marceau, comme ses prédécesseurs a choisi la voie de la paresse et de la facilité et fait passer l’effort d’un retour fictif à l’équilibre budgétaire sur le dos des contribuables les plus taxés en Amérique du Nord.

Par ailleurs, on apprend que le PLQ, malgré qu’il décrie le budget, ne tiendra pas sa promesse de voter contre le budget. Il semble qu’ils ne feront pas équipe avec la CAQ pour renverser le gouvernement. Selon Jean-Marc Fournier, il serait irresponsable de forcer une élection après moins de 100 jours. C’est juste, mais ils pouvaient également former une coalition avec la CAQ pour remplacer le PQ. Avec plus de 60% de la population derrière eux, ils auraient toute la légitimité pour gouverner. Bien plus que le gouvernement actuel et c’est parfaitement constitutionnel. Il est impératif de déloger ce gouvernement de pee-wees. Je déplore que les libéraux agissent comme des pleutres. C’est pourquoi je suis fier d’annoncer ceci:

En réponse à ce budget presse encore le contribuable québécois comme un citron et dans le but de générer un mouvement de protestation, le Réseau-Liberté Québec initie la campagne « Non aux hausses d’impôt« . Cliquez sur le lien pour vous rendre au site web et signer une lettre ouverte enjoignant le gouvernement à renoncer à toute hausse du fardeau fiscal des québécois et exhortant les députés de l’opposition à voter contre le budget si le gouvernement ne recule pas. Le site a aussi une page vous permettant d’envoyer des courriels à tous les députés de l’opposition leur demandant de voter contre ce budget. Faites-vous entendre!

Soyez sympa! Partagez!

9 réflexions au sujet de « Les pleutres »

  1. Ce budget est une bouillie d’idées de droite d’un côté et d’idées de gauche de l’autre!!! Mais bon, ce qui me rassure, c’est que la hausse d’impôts est moins pire que prévu (les délires à la Hollande ont été rangés dans le garde-robe) et que, contrairement aux libéraux, on s’attaque à quelques vaches sacrées comme Hydro-Québec et on fait le ménage dans le programme d’infrastructures!!! Ça fait dire que le gouvernement fait lui-aussi sa juste part, maintenant, contrairement à ce qui se faisait avec les libéraux!!! Bien sûr, j’en aurais pris plus, mais je sais qu’il faut être pragmatique en politique!!! Il faut aimer marcher au lieu de courir!!! J’ai hâte de voir les crédits budgétaires le 6 décembre prochain pour voir ce qui sera coupé!!!

    Quelques promesses ont été brisées, comme le nouveau système de redevances, mais je ne m’en plaindrai pas!!! Historiquement, quand un gouvernement péquiste se met à consulter, il y en a pour des années avant qu’une action concrète puisse sortir de ces consultations!!! La taxe-santé progressive, je peux vivre avec!!! Et, l’augmentation de la taxe sur les cigarettes, je m’en fous, je ne fume pas!!! L’augmentation de la taxe sur l’alcool ne me touchera pas tant que ça, puisque j’en achète occasionnellement et que je préfère aller au bar de l’université quand j’ai envie d’en prendre une!!!

    En plus, les syndicats détestent le budget et le milieu économique est rassuré!!! C’est un bon point pour Marceau!!! Finalement, la culture de la gauche de gouvernement (le «tournant de la rigueur» de l’ère Marois???) a rattrappé le PQ!!! Il était temps, mais je le tiendrai à l’oeil sur ce dossier, car l’économie est vraiment le talon d’achille de ce gouvernement!!!

      1. Et les coupures à Hydro-Québec, tu en fais quoi??? Tu ne t’attendais quand même pas à ce que le PQ passe la scie à chaînes partout??? Ils ne l’ont jamaisfait et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont commencer (malheureusement)!!!

        Les augmentations de taxes touchent le vice (biens non-essentiels) et les augmentations d’impôts sont modestes si on les comparent avec ce qui avait été annoncé il y a deux mois!!! C’est mieux que ce que Hollande fait subir aux Français!!!

        1. Et les coupures à Hydro-Québec, tu en fais quoi??? Tu ne t’attendais quand même pas à ce que le PQ passe la scie à chaînes partout??? Ils ne l’ont jamaisfait et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont commencer (malheureusement)!!!

          Hahahahahaha! C’est fou comment tu tombes vite dans le panneau. Les postes seront éliminés par attrition, ce qui veut dire que les titulaires actuels vont probablement être mis à la retr«aite avec une pleine pension de 60% ou 70% de leur salaire des 5 dernières années pour aussi longtemps qu’ils et leurs conjoint(e)s vivent; et pire encore, Hydro va probablement les ré-embaucher comme consultants et leur payer un salaire ET une pension.

          Un vrai budget de droite amènerait des coupures dans le BS corporatif, une réforme dans les plans de retraite des employés publics et parapublics et un sérieuse réforme de la santé et de l’éducation. Mais il n’y a aucun vrai parti de droite, juste des partis moins à gauche.

          Les augmentations de taxes touchent le vice (biens non-essentiels) et les augmentations d’impôts sont modestes si on les comparent avec ce qui avait été annoncé il y a deux mois!!! C’est mieux que ce que Hollande fait subir aux Français!!!

          Le point, mon cher Jean-Luc, est que tout l’effort pour retourner à l’équilibre budgétaire se fait entièrement en pigeant dans les poches du contribuables. Le gouvernement ne comprime aucune dépense, il promet juste d’en limiter la croissance à 1,8%, ce qui est probablement irréaliste et compte sur des recettes fiscales tout aussi irréalistes. dans un an, ils vont encore nous dire qu’il y a un trou dans le budget. On s’en fout de quelles sortes de taxes il s’agit, on est déjà surtaxés.

          1. Je n’ai jamais dit qu’il y avait un parti de droite au Québec, tout comme je n’ai jamais dit que c’était un budget de droite, j’ai dit que c’était un budget de rigueur propre (m’enfin, en partie, car, je le répète, j’en aurais pris plus) à la gauche de gouvernement!!!

            Tu peux aller lire le leçon d’économie que j’avais donné à nos politiciens aux dernières élections, si ça te tente: http://lequebecdedemain.blogspot.ca/2012/08/une-lecon-deconomie-pour-les-candidats.html

            En passant, tu peux me nommer les coupures que Charest a fait pour retourner à l’équilibre budgétaire, à part piger dans nos poches??? Maintenant, le gouvernement fait sa part avec les coupures (même si c’est par attrition) à Hydro-Québec et l’indexation du bloc patrimonial au coût de la vie!!! Oui, on pige encore dans nos poches, mais ça me fait moins chier qu’avec Charest, car je sais maintenant que le gouvernement met aussi la main à la pâte, même si c’est d’une façon qui soit aussi minime, ce que Charest n’a jamais osé faire!!!

          2. Mais, donne-moi un parti souverainiste de droite et je vote pour lui!!! Entre-temps, pourquoi devrais-je quitter le PQ, vu que les autres partis sont fédéralistes et qu’ils sont aussi à gauche que le PQ??? J’exclus Québec solidaire et Option nationale qui ne sont pas des options pour moi!!!

  2. La croissance des dépenses de ce budget est moins pire que toutes celles qu’il y a eu avec les budgets libéraux!!! Bref, elles vont croître moins rapidement que sous les libéraux qui, eux, avaient complètement perdu le contrôle du Léviathan québécois!!!

    1. Ça reste encore à voir. Les libéraux n’arrivaient pas à contrôler les dépenses alors qu’ils visaient 3% de croissance des dépenses, je ne crois pas que les péquistes arriveront à maintenir cette croissance à 1,8% Marceau a de belle grosses lunettes roses et se fait des illusions sur son habileté à contrôler les dépenses et aussi sur les nouveaux revenus qu’il compte avoir, qui sont basées sur des prédictions de croissance économiques trop optimiste. Ou bien il sait très bien tout ça et son budget n’est que de la poudre aux yeux.

Les commentaires sont fermés.