Tous les articles par Noemie L

Le cloud computing est bénéfique à l’emploi canadien

Par Noémie L.

Il y a quelques années, au commencement des plateformes informatiques en nuage, plusieurs experts furent enthousiasmés à l’idée tandis que d’autres furent très sceptiques.

L’un des cofondateurs d’Apple, Steve Wozniak, avait prédit que l’informatique en nuage deviendrait problématique dans le futur. Le génie de l’informatique a souvent démontré une inquiétude dans l’évolution de tous ces stockages de données, malgré ces préoccupations, l’évolution de cette plateforme n’arrête pas.

De nos jours, nous sommes en face d’une grande révolutiCloudon technologique grâce au cloud cumputing. En effet, une étude faite par le cabinet KPMG, auprès de 2 000 chefs d’entreprise et dans 50 pays dans le secteur des technologies à travers le monde, souligne l’innovation structurante des plateformes en nuage en entreprise.

Les dirigeants estiment que dans les prochaines années l’informatique en nuage sera pré déterminant pour plusieurs entreprises dans le secteur du commerce mobile. Toutefois, les dirigeants sont préoccupés par l’investissement dû au coût d’implantation, les enjeux de confidentialité et de sécurité.

 

Création d’emploi dans le monde

John Weigelt, le chef national des technologies chez Microsoft Canada, affirme que l’informatique en nuage pourrait créer plus d’un million d’emplois ainsi que 100 000 entreprises dans le monde, ceci permettant la création d’une meilleure économie pour l’industrie.

Plusieurs entreprises ont ainsi besoin de transformer leurs activités. Certaines entreprises sont converties à l’informatique en nuage, ainsi, leur permettant d’épargner en infrastructure de réseau qui permet également d’offrir une meilleure expérience client. 

Progression du tourisme au Kénya

Par Noémie L.

Plusieurs hôtels de luxe investissent dans la capitale du Kenya. En effet, les promoteurs de complexe hôteliers prévoient la grande ouverture de différents hôtels dans le pays. Le pays développe tranquillement son grand potentiel touristique.

Au début de 2012, les statistiques du tourisme en 2011 ont enregistré un nouveau record, comparativement à 2011. Le nombre de touristes sur le territoire kényan à augmenté de 15,4% par rapport à 2010. L’Afrique subsaharienne et le Kenya ont profité de la redistribution des touristes sur le continent. Et, ce malgré les problèmes de sécurité intérieurs dans le Nord, il est encourageant de voir que ces évènements et le soulèvement du printemps arabe n’ont pas eu trop de répercussions majeures sur le tourisme.

Selon des études faites par le Conseil mondial du voyage et du tourisme, le tourisme en Afrique génère environ 164 milliards de dollars. Le secteur représente 19 millions d’emplois, ceci représente 7,1% du total et les chiffres tendent à augmenter. Toutefois, le Kenya vit une période plus difficile étant confrontée à la sécurité. En effet, elle demeure essentielle dans l’offre de service ainsi que le tourisme. Les derniers évènements violents qui eurent lieu lors des élections, il y a plusieurs personnes qui ont perdu la vie. 

Projets encouragent le tourisme kényan

Le groupe Voyage à Rabais vient de clôturer l’inscription au forfait Safari Kenya en circuits accompagnés. Un voyage planifié sur une quinzaine de jours vous permettant de découvrir la faune et la flore à travers les parcs et réserves du Kenya. L’aspect intéressant avec le Kenya est sa biodiversité. En effet, il y a très peu de pays qui peuvent vous offrir un parcours dans la savane africaine et la présence de nombreux animaux sauvages.

Cependant, l’inscription est complète pour le voyage prévu en 2013, vous pouvez toujours saisir l’occasion de vos dépayser avec un forfait voyage dernière minute. De plus, Voyage à rabais n’est pas la seule agence à organiser des circuits vous permettant de faire des safaris organisés au Kenya. Vous pouvez trouver d’autres agences offrant des safaris organisés. 

La croissance de l’écotourisme

D’autres projets qui encouragent la croissance économique du pays sont l’écotourisme. Le concept permet de visiter des villages ainsi que des communautés culturelles dans les régions. Vous vivez parmi les habitants qui vous accueillent dans leur chez-soi. L’écotourisme encourage les emplois locaux et fait une meilleure distribution des ressources financières.

Plusieurs de ces organismes d’écotourismes sont associés à des partenaires locaux encourageant le développement économique de la région grâce à des activités qui développent proprement les ressources naturelles.

La découverte de l’Afrique subaérienne est à portée de main, il y a également d’autres agences qui offrent des forfaits de voyage dans la région. Vous permettant de découvrir différents villages ainsi que des coutumes ethniques.

 

Le choix automobile écologique, sinon rien

 

Par Noémie L.

Récemment, j’ai eu envie de changer d’automobile et je me suis dit que cela serait intéressant de faire d’une pierre deux coups en y intégrant la notion d’économie et d’écologie dans mon futur choix de véhicule.

Mais pour un budget, malheureusement, limité. En effet, je ne dispose pas de crédit illimité pour cet achat, et, dans de nombreux cas, vouloir  être responsable et durable dans son choix est souvent synonyme de coût et de prix élevé. La Toyota Prius, modèle hybride, étant au moins à 25000 dollars en modèle neuf (et souvent plus proche de 32000 dollars). Il y a bien la Yaris hybride mais le modèle est trop petit pour mes besoins (notamment au niveau du coffre).

Alors, à défaut, je m’oriente plus vers une Honda Civic usagé, et si possible également en hybride car le prix de ce modèle et de cette série reste vraiment très abordable.  La Honda Civic ayant le mérite d’être beaucoup plus accessible financièrement, suivant les différentes séries disponibles à l’achat, que ce soit en neuf ou en usagé.

Ce modèle a l’avantage d’être également beaucoup plus économe en termes de consommation de carburant  que des modèles américains (et notamment Ford, surs des modèles comme la Taurus qui sont de mon avis, de vrais gouffres à essence).  Sans compter que Honda, a toujours réussi a redynamiser ce modèle au succès planétaire avec de nombreuses refontes audacieuses et réussies. La mécanique est également éprouvée et sans risques majeurs à ma connaissance.

Côté pollution, c’est également un bon score avec des notes très convenables pour la taille du véhicule (notations françaises sur les bonus/malus aux normes particulièrement drastiques) Le modèle hybride est évidemment très intéressant avec une consommation de cycle de seulement 4.6L /100km, avec un moteur électrique de 15kW et un moteur thermique de 95 cheveux. Le gros plus avantage reste évidemment la capacité d’arrêt et de reprise du moteur thermique et électrique à l’arrêt sur les plus récents modèles.

En plus, je trouve le design, tant intérieur qu’extérieur, de la Civic des plus réussi, et le confort de conduite est vraiment au rendez-vous. Alors, que demande le peuple ?

Les erreur du déménagement à ne pas faire

Par Noémie L.

S’il y a biens des erreurs qui peuvent coûter cher en termne de stress, c’est bien celles qui arrivent lors de son déménagement.  L’été passé, mieux vaut revenir sur les déménagements estivaux afin de mieux analyser la situation et trouver les erreurs à ne pas reproduire

Ce qu’il faut surtout faire est de s’organiser à rebours pour ne passe faire coincer au derniers moment. Commencez toujours par trouver un déménageur à Montréal,  sérieux comme Déménagement la Capitale (j’ai utilisé leur service ainsi que plusieurs de mes amis et je n’ai jamais été déçu.). Montréal ou ailleurs au demeurant.  Il y a également l’idée du déménagement à vélo, avec le déménagement Myette, mais le temps a intérêt à être au beau fixe et sans meubles volumineux.

En règle générale, et après compilation des retours d’expérience de mes amis, voici les choses à éviter pour un déménagement, notamment dans le choix du déménageur.

Essayez tout d’abord de prendre des noms respectés du déménagement. Si non, dès que vous avez un doute, jouez la prudence et allez voir ailleurs. Essayez de voir également si un déménageur est nécessaire : si vous n’avez pas beaucoup de meubles, et que vous avez à disposition deux trois gars de bonne volonté, c’est jouable. Reste à louer un camion et du matériel de déménagement. Certains nouveaux systèmes de levage permettent en effet de lever des laveuses et des sécheuses sans trop d’efforts.

Si vous prenez tout de même un déménageur, évitez de visiter votre cave avec le commercial de l’entreprise pour ne pas faire exploser l’addition. Pensez également à prévenir vos voisins du déménagement si les conditions empiètent sur leurs conditions de mouvement. Pensez également à bloquer des places de stationnement si nécessaires.  Et ne précisez pas où sont les objets de valeurs aux déménageurs, on n’est jamais trop prudent.

Ne sous-estimez pas non plus l’organisation du déménagement le jour J, car elle est essentielle et il est parfois nécessaire de faire un retro-planning pour ne pas se retrouver surchargé le jour du déménagement. Assurez vous également d’avoir suffisamment de monde pour vous aider, si possible utiles. A l’inverse, il est utile de ne pas avoir   trop de monde non plus. C’est souvent contre productif.

N’oubliez pas non plus la checklist des choses à faire pendant et après le déménagement. En voici une courte liste : Hydro Québec, poste canadienne, internet et cellulaire, redirection du courrier, services administratifs…

Mieux gérer son argent grâce à des outils en ligne

Par Noémie L.

Avoir une vision claire de son argent et de ses finances est quelque chose d’assez compliqué si on n’utilise que ses relevés de compte. On peut toujours essayer de mettre en place un tableur Excel mais au final, la tâche se révèle très souvent des plus compliqués et très peu lisible.

Depuis l’arrêt de MS Money, il ne restait ainsi plus que Quicken en logiciel PC ou Mac pour avoir la possibilité d’exporter ses comptes et organiser ses dépenses de manière sécurisée (membre du programme Trustee). Le problème est que le prix d’une licence  (entre 50 et 80 dollars par licence) n’est vraiment pas donné.

Pour éviter les problèmes de compatibilité matériel, et face au vide créé par la disparition de Money, de nombreux clients internet sont apparus ces dernières années. Paradoxalement, ce n’est pas un financier mais un assureur qui m’a fait découvrir ces nouveaux acteurs du marché de la gestion financière personnel.  C’est mon contact chez le courtier Gaudreau Demers, chez qui j’ai une partie de mes assurances, qui m’a fourni cette liste de solutions numériques pour la gestion de mon argent.  Au fond, il faut faire un choix entre Quicken, Mint, Yodlee, Budgetable ou GNus Cash (licence libre sous GNU).

Personnellement, je recommanderais plus Mint que les autres pour des raisons de sécurité  mais également d’interface. Mint est en effet une référence en terme d’ergonomie et de visibilité pour la gestion de ses actifs et de ses revenus. C’est très clair et extrêmement intuitif.

Côté sécurité,  l’outil fait partie de programmes très sérieux  comme TRUSTe, Verisign Secured, et Mac Afee Secure. C’est très rassurant.

Et ce que l’on peut dire en terme de gestion d’épargne personnel, c’est que les possibilités d’action sont gigantesques comme, par exemple, de fixer un objectif d’épargne ou d’économies pour partir en vacances, mais également de mieux répartir et comprendre ses dépenses par poste (voiture, nourriture, loisirs…), pour mieux les rationaliser. On peut également fixer des limites d’alertes ou anticiper de manière plus compréhensible l’impact d’une dépense sur ses finances restantes.

Attention aux problèmes de synchronisation

Attention tout de même à certains écueils bancaires. En règle générale, les banques canadiennes ne sont pas vraiment pas ouvertes à la transmission de données vers des services tiers. Dans beaucoup de cas, ce n’est pas vraiment dans leurs politiques de sécurité.

Ainsi, même si de nombreux outils comme Mint se sont très souvent arrangés  avec les banques pour accorder leurs API de façon à intégrer efficacement les données bancaires par pays, parfois la synchronisation prend du temps ou ne marche tout simplement pas.

Parfois, c’est également un problème de langue. Et c’est particulièrement problématique au Québec majoritairement francophone. Ainsi, Mint ne marche pas pour certaines banques et pour certaines interfaces en Français, comme par exemple avec la RBC.

Il faut donc parfois s’armer de patience et multiplier les appels avec sa banque et le service clientèle de l’outil de gestion financier pour faire fonctionner l’ensemble. Mais, je trouve que le jeu en vaut la chandelle, car la gestion de son argent et de son épargne en ressort extrêmement simplifié à tous les niveaux.

Prudence chez les épargnants au Québec

Par Noémie L.

 

Selon une nouvelle étude de l’indice de confiance des épargnants de Financière Manuvie, il y eu un recul de la confiance des épargnants, cet indice augmenta également lors du dernier trimestre. Il semblerait que l’enthousiasme a diminué auprès des épargnants a l’égard de l’ensemble des instruments de placement excepté le marché boursier.

En fonction des résultats de la fin 2011, le nombre de Canadiens qui estiment le bon moment pour investir dans les instruments d’épargne a diminué. Les fonds communs demeurent relativement stables au courant des dernières périodes. D’autre part, la confiance pour les comptes d’épargne CELI reste très élevée, et le REER et le REEE et les fonds distincts chutent.

À la nouvelle des bonnes perceptions des Québécois, pour les comptes libres d’impôt. On note l’entrée de nouveau produit sur le marché tel que le compte d’épargne à intérêt élevé compte suisse. Ce nouveau produit est le compte CELI 100% québécois offert par La Capitale.

L’instabilité économique en Europe pourrait indiquer la prudence des Québécois concernant leurs placements. En effet, les problèmes économiques mondiaux continueront d’influencer la confiance dans les marchés financiers.

La retraite chez les aînés et les jeunes

Épargne lors de la vie adulteLe départ a la retraite des boomers modifiera éventuellement l’économie du Canada, créant un impact qui sera surtout ressenti par le groupe d’âge des 18 à 29 ans, soit la génération y. Cette génération se voit très préoccupée par les futurs besoins de leur aînée. En effet, les boomers qui vivront de plus en plus longtemps et vieux demanderont énormément en termes d’infrastructure de santé.

Le sondage questionnait également les Canadiens sur leurs objectifs de retraite, les Canadiens perçoivent la retraite comment une période de survie financière. La retraite ne semble plus être perçue comme une période d’épanouissement personnel, jouissance de la liberté et style de vie associé.

Il est démontré dans le sondage qu’il y a 13% des jeunes canadiens qui choisissent le Régimes des pensions du Canada et le Régime des rentes du Québec comme source de fond pour leur retraite. Ceci est du au fait que les jeunes ne sont pas très susceptibles d’avoie des mécanismes d’épargne avec des outils au début de leur vie adulte.

Les extrêmes du libertinage moderne : l’antisexualisme

 

Par Noémie L.

La société d’aujourd’hui est très ouverte concernant la sexualité, ce qui change toutes les règles de la normalité. En effet, nous vivons dans une ère où l’information est facilement accessible. L’internet laisse de moins en moins de place à la censure. En termes de rencontre et d’échange, l’internet ouvre la porte librement à la pornographie, les rencontres de sexe en ligne et la création de communautés en tous genres.

Cette ouverture sur la sexualité, nous rappelle le mouvement libertin lors du siècle des lumières. En effet, cette pratique et attitude sociale évoque la raison humaine dans sa nature la plus primitive. Ce mouvement encourage une sexualité et une moralité libérées rejetant les conventions acceptées par la société et s’adonne pleinement aux plaisirs charnels, drogues et dépravation.

VirginitéEn réponse à ce mode de vie, des personnes revendiquent leur virginité. Ceci engendre une pratique religieuse particulière, soit l’antisexualité. Dans les dernières années est née une mouvance très particulière qui répond en paradoxe au libertinage. Sans allez à l’excès, ce mouvement revendique et désire réformer nos comportements relationnels et sexuels. Dans le but d’adopter un mode de vie plus sain.

 Les raisons engendrant l’antisexualisme

Le mouvement prit naissance sur des raisons concrètes. Les antisexuels tentent de garder un comportement des plus puritain, sans éviter ou mettre de côté toute leur sexualité. Toutefois, ils tablent leurs raisons sur les comportements amoraux suivants : 

  • La sexualité rend les relations amicales complexes
  • Le désir sexuel cause réveil des instincts primitifs ce qui aveugle la raison
  • Le sexe en soit crée des hormones toutes aussi puissantes que certaines drogues
  • Le désir sexuel ainsi que la luxure encourage le vice et le mensonge
  • La sexualité encourage la discrimination due aux préférences et aux désirs charnels ce qui nuit à la société
  • Il y a un lien entre la reproduction et la dégradation de l’environnement. En effet, sans restriction sur la reproduction nous consumons rapidement toutes les ressources de la terre.
  • La dominance de l’homme, comme portrait d’autorité dans une famille, est dangereuse pour la société. Selon les théories marxistes et d’Engels, la domination du mâle dans le cocon familial restreint l’évolution positive de la famille.
  • Les nouvelles technologies rendent le sexe banal et illusoire.

Certains arguments semblent un peu forts dans le contexte social dans lequel nous vivons, surtout sur le portrait de dominance de l’homme sur la femme. En occurrence, depuis la Deuxième Guerre mondiale, le statut de la femme a beaucoup évolué. L’implication des femmes dans les schémas économique et sociale influence grandement la reproduction. On le constate dans plusieurs pays ou le taux d’enfant par ménage diminue considérablement depuis les dernières années.

D’autre part, les raisons qui engendrent ce mouvement nous permettent de nous questionner. Il est intéressant d’observer la croissance de la population ainsi que les répercussions de notre style de vie sur la planète. Malheureusement, la Terre ne fournit pas des ressources naturelles à l’infini, est-ce que l’anti sexualisme est une solution?

Mouvement spirituel au sein des communautés

 Le leader spirituel afro-américain Father Divine créa le mouvement de la mission internationale pour la paix. Ce mouvement formula une doctrine religieuse qui eut un succès grandissant chez les Afro-Américains. Au nom de la religion, ce regroupement prône l’abstinence sexuelle ainsi qu’une préservation de la communion du mariage, car le sexe est la cause de problèmes de société ainsi que politiques.

Communauté AmishLa communauté Amish qui est très présente en Amérique du Nord est à l’écart de la société moderne. Cette communauté suit le courant anabaptiste qui est un courant protestant qui encourage un baptême volontaire et conscient à un âge mûr qui n’est pas défini par la société. Ce regroupement souligne une forme très radicale de la religion protestante. Cette communauté encourage une éducation sexuelle chaste et autoritaire dans le but de conscientiser leur jeune génération. 

Pas assez pour finir de payer l’hypothèque

Par Noémie Ladouceur

La moitié des boomers doivent concilier leur remboursement hypothécaire avec l’épargne retraite. Selon statistiques Canada, la population des baby-boomers représente 30% de la population québécoise. Ce sondage fut relevé à l’automne dernier par la Banque CIBC, 75% des Canadiens âgés de 45 à 64 ans sont endettés.

 Une dette négligée?

 Cette situation précaire pour certains des boomers les oblige à envisager de repousser la retraite de quelques années. Dans l’ensemble, ils sont pris dans un dilemme soit prendre des vacances, ou rembourser les dettes récurrentes. Une majorité opte pour les multiples vacances, un train de vie qu’ils désirent également conserver lors de la retraite. En parallèle, le gouvernement déposa en avril le projet de loi C-38 qui repoussera la période de retraite de 65 à 67 ans.

 On note que les boomers ont différentes dettes, toutefois, la plus grosse dette négligée reste le paiement du prêt hypothécaire. Ainsi, il y a la marge de crédit, la carte de crédit comparativement aux prêts hypothécaires qui détiennent un taux légèrement plus élevé dans certaines situations, ne fait que croître sur un plus long terme la dette.

 Discuter avec un conseiller financier

Source de l'image: unebanque.netIl est possible de redresser cette situation financière précaire. En effet, selon les conseils d’expert de services financiers. En effet, il existe des ressources afin de réévaluer les emprunts faits afin de mettre en place une meilleure stratégie de remboursement. À titre d’exemple, il est possible de convertir ou consolider certaines dettes afin de diminuer les différents taux payés aux institutions. Ainsi, avec un peu d’effort, il est possible de faire diminuer plus rapidement sa dette.

 Il faut miser sur des stratégies de remboursement simple lorsque l’on approche de la retraite, comme des remboursements du capital de leur prêt hypothécaire ou la mise en place d’un budget qui leur permettra de garder un bon cap sur leurs dettes et épargnes. D’autre part, on note les répercussions et l’ajustement des banques. En effet, en mai dernier, la Banque CIBC diminua son taux d’intérêt hypothécaire sur un prêt à taux fixe sur 5 ans.

 Ainsi, ceux qui considèrent la revente de leur propriété afin de faire une nouvelle acquisition immobilière. Il y a plusieurs considérations ainsi que calculs financiers à faire avant d’entreprendre les démarches. En effet, consulter une agence de prêts hypothécaires qui vous aidera à faire les calculs de vos avoirs, ainsi que les taux hypothécaires disponibles dans le but de savoir si vous aurez des mensualités que vous pouvez endosser.

Montréal ouvre un nouvel espace d’art : L’Arsenal

Par Noémie L.

 

Ce 17 mars 2012, Montréal a inauguré un nouvel espace dédié à l’Art contemporain, l’Arsenal. Cet espace est prévu pour héberger deux galeries d’art commerciales, soit la Galerie Division et la Galerie René Blouin. La nouvelle salle de 1800 mètres carrés accueille pour son lancement l’exposition Travers : L’Art de collectionner. Onze collections privées québécoises sont ainsi à l’honneur pour cette première exposition officielle, avec un florilège d’offre de Stan Douglas, Carl Bouchard, Anselm Kiefer, Irène F. Whittome,  ou encore Marc Séguin. Le concept repose sur le dévoilement des passions des collectionneurs, comme expression de leur intimité artistique, notamment Jacques Champagne, Jean Michel Ross, ou encore François Rochon. La diversité mène l’exposition et prend effet dans le cadre du projet Collectionner, présenté par le Réseau Accès Culture, du 13 au 17 juin 2012. L’exposition, quand à elle, est présentée à l’Arsenal jusqu’au 25 mai 2012.

En parallèle du vernissage, l’OSM donnait un concert lors d’une soirée bénéfice le 15 mars, ayant pour thème, la musique et l’art, avec des pièces d’igor Stavinski et Pierre Boulez, sous la direction de Peter Eötvös.

L’Arsenal annonce la revitalisation du quartier de Griffingtoown, mais surtout la vitalité actuelle du marché de l’art et des galeries qui accueille des artistes contemporains comme Normand Rajotte, Marc Aurèle Fortin , ou encore Laurent Craste.

Redécouvrir Griffingtown

L’Arsenal est situé dans le très privilégié quartier de Griffingtown, au 2020 rue William. Comme son nom l’indique, l’Arsenal est un chantier naval construit en 1843, dont la vocation a été plusieurs fois révisée au cours du siècle. Cet ancient quartier industriel, entre les hautes tours du centre ville et la convivialité du marcé Atwater comme du Canal Lachine est en pleine revivification urbaine depuis quelques mois. Les projets domiciliaires sont nombreux et les investissements on ne peut plus importants. Le redéveloppement du quartier Griffintown de Montréal Un consortium formé de Devimco, du Groupe Cholette et du Fonds immobilier de solidarité FTQ a hier un investissement de 261 millions de dollars pour deux nouvelles phases du projet District Griffin. Une fois terminées, les trois premières phases de District Griffin comprendront 2103 condos, un hôtel ALT de 154 chambres, près de 300 000 pieds carrés de bureaux et plus de 328 000 pieds carrés de surfaces commerciales.

De l’art à l’urbanisme, il n’y a souvent qu’un pas, or, le quartier Griffingtown semble bien emprunter le chemin le plus rapide, séduisant les citadins avides de beaux espaces et les amateurs d’arts friands de belles galeries où rendre hommage à leurs artistes préférés ou aux talents émergents.

Hausse du taux de chômage chez les 15 à 24 ans

Le marché canadien est au ralenti depuis les derniers mois, malgré les différents salons de l’emploi qui prennent place. Cette situation économique soulève un chômage plus élevé chez les 15 à 24 ans. Selon statistique Canada, il y a 26 800 emplois perdus dans ce groupe d’âge dont 200 au Québec. Le taux de chômage chez les jeunes à montée a 14,7% dus en partie par la diminution du retirement de 25 000 jeunes de la population active.

Il y a 38 000 personnes cherchant de l’emploi au Canada, ce qui représente un taux de chômage de 7,4%. La baisse du taux de chômage est en partie due au décrochage de certains travailleurs de la population active.

Au cours des derniers mois, c’est l’emploi au canada qui a perdu dans les différentes industries telles que commerce de détails et de gros, le transport et l’entreposage, les soins de la santé, l’assistance social ainsi que dans l’administration publique. Les pertes dans l’industrie du commerce de gros furent de 37 000 emplois, comparativement à une hausse dans le domaine de la finance 41 000 emplois. Il y eu un contre balancement du aux hausses dans la finance, les assurances, l’immobilier et la location, dans certains entreprises de services.

Les économistes restent modestes et anticipent des créations d’emplois, il prévoit 15 000 créations d’emplois, malgré le faible nombre de créations de nouveaux emplois lors des derniers mois. De plus, le marché ne connait que de petites hausses d’offre d’emploi, les moteurs de recherche d’emploi au canada en témoigneront.  Lors d’une conférence à Toronto, le premier ministre, M. Harper, mentionna que le pays demeurait dans une situation économique fragile, toutefois, le portail de l’emploi chez nos voisins américains semblait encourageant.

La concurrence entre les générations

De plus, les statistiques ont démontré une diminution de l’emploi chez les 15 à 24 ans, mais une hausse chez les 55 ans et plus. Ainsi, il y a une concurrence avec les deux groupes d’âge, surtout dans les emplois à temps partiel. Les jeunes occupent majoritairement des emplois à temps partiel, car ils sont aux études.